Croissance Africaine : La performance de la RDC saluée par la BAD

Par Olivier Rolland Tshimanga

Selon la Banque Africaine de Développement (BAD), la RDC, la Côte d’Ivoire et l’Égypte sont les résilients de la croissance africaine pour avoir fait preuve de résistance face à trois crises différentes, notamment la crise sanitaire de Covid-19, la guerre en Ukraine ainsi que le changement climatique, puisque dans la logique de choses ou selon les prévisions de la BAD, la croissance africaine devrait se limiter à 4,1%.

À cet égard, la Banque Africaine de Développement a tenu à saluer la performance de la RDC, avec un taux attendu de 6,2% en 2022 grâce « à des investissements soutenus dans le secteur minier et à la hausse des prix du cuivre et du cobalt » mais également au redressement des secteurs de l’agriculture et des services.

Il sied de noter que le rapport de la Banque Africaine de Développement sur la croissance africaine vient en confirmation du constat, déjà dressé par le Fonds Monétaire International (FMI) le mois dernier lors de la publication de ses perspectives pour l’Afrique subsaharienne.

Lire aussi

Partager

Articles récents