Insécurité au Nord-Kivu : La pression s’accentue sur le M23 à Bunagana

Par Olivier Rolland Tshimanga

Dans la province du Nord-Kivu, la ville de Bunagana est la nouvelle cible du M23 et du Rwanda.

D’intenses combats ont débuté depuis dimanche 12 juin dans la journée et se sont poursuivis dans la nuit de dimanche à lundi.

Selon un communiqué de l’armée congolaise signé par le général Sylvain Ekenge, porte-parole du gouverneur militaire de la province, « l’objectif poursuivi par le Rwanda est d’occuper Bunagana pour non seulement asphyxier la ville de Goma (chef-lieu du Nord-Kivu), mais aussi faire pression sur le gouvernement ».

Selon nos informations, des militaires FARDC ont été contraints de se replier et, pour certains, de traverser en Ouganda.

Par ailleurs, il faut noter plusieurs implications dans cette situation où la présence l’armée Rwandaise et Ougandaise qui est dénoncée par les sources locales.

Lire aussi

Partager

Articles récents