Nord-Kivu : pour les FARDC, c’est la Force rwandaise qui occupe Bunagana

Par Fabrice Lukamba

Le Mouvement du 23 mars (M23) a annoncé avoir pris ce lundi 13 juin le contrôle de Bunagana dans la province du Nord-Kivu. D’après les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), cette Cité est assiégée par l’armée rwandaise. Les FARDC déclarent que c’est une énième violation du territoire national congolais par le Rwanda.

« Après avoir constaté d’énormes revers subis par leurs protégés sur le terrain, les Forces de Défense du Rwanda ont, cette fois et à découvert, décidé de violer l’intangibilité de notre frontière et l’intégrité de notre territoire en occupant la Cité frontalière de Bunagana ce lundi (…) », a communiqué ce lundi 13 juin le porte-parole du gouverneur du Nord-Kivu, le Général Sylvain Ekenge.

Face à cette « violation du territoire », l’armée congolaise note qu’elle va tirer toutes les conséquences qui s’imposent.

« Ce qui constitue ni plus ni moins une invasion de la RDC et les Forces Armées de la République Démocratique du Congo tireront toutes les conséquences qui s’imposent et défendront la partie », a poursuivi ce haut gradé de l’armée.

Il sied de rappeler que les FARDC et le M23 se sont affrontés dans la nuit du 12 au 13 juin à Bunagana.

Lire aussi

Partager

Articles récents