Agression de la RDC par le Rwanda : Washington se dit profondément préoccupé

Par Fabrice Lukamba

Des réactions fusent de partout après la dénonciation par la RDC du soutien du Rwanda au mouvement du 23 mars (M23) à l’Est, précisément dans la province du Nord-Kivu. La dernière en date est celle des États-Unis d’Amérique. Dans un message publié dans la soirée de ce mardi 14 juin sur son compte Twitter, l’Ambassade des USA en RDC s’est dit préoccupée par la situation. D’après elle, ceci n’est pas de nature à favoriser la paix ni dans cette partie du territoire congolais, ni au niveau de la sous-région.

« Nous sommes extrêmement préoccupés par les récents combats dans l’est de la RDC et par la présence signalée de forces rwandaises sur le territoire de la RDC. Les comportements provocateurs et les propos incendiaires doivent cesser », a déclaré l’Ambassade des USA en RDC.

« De telles actions augmentent le risque de violence et de destruction dans l’est du Congo et nuisent à tous les habitants de la région », a-t-elle poursuivi.

Rappelons que ce message de la représentation américaine en RDC est tombé après celui du président de la Commission des relations étrangères du Sénat américain, Bob Menendez, qui a demandé l’implication des Nations Unies pour que la situation s’arrête.

Lire aussi

Partager

Articles récents