Guerre à l’est : Accusé de trahir la RDC, le fils de Museveni contredit Mboso

Par Olivier Rolland Tshimanga

Le fils du Président Yoweri Museveni et commandant en chef de l’armée de terre ougandaise, Muhoozi Kainerugaba a tenu à contredire le Président de la chambre basse du Parlement congolais, qui l’a accusé de trahir la RDC dans la situation sécuritaire dans l’est du pays.

Sur son twitter, il écrit : « J’entends quelqu’un au parlement de la RDC dire que « Muhoozi est un ennemi du Congo ». Moi? Donc un « ennemi » de la RDC est celui qui sauve les gens du Nord-Kivu et de l’Ituri du massacre des ADF dans « le triangle de la mort » ? ».

Pour rappel, Christophe Mboso N’kodia avait lors de la séance plénière du mardi 14 juin dernier, accusé le fils de Museveni de trahir la RDC en soutenant le M23 pour prendre le contrôle de la citée de Bunagana.

Lire aussi

Partager

Articles récents