Agression de la RDC par le Rwanda : Jean Claude Vuemba propose la construction d’un mur à béton

Par Olivier Rolland Tshimanga

Le Président de l’Assemblée provinciale du Kongo-Central, Jean Claude Vuemba est sérieusement préoccupé par la détérioration de la situation sécuritaire dans la partie est du pays.

Pour ce faire, il a adressé un mémorandum au Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi, dans lequel il fait une série des propositions qui, selon lui, se trouvent être des réponses adaptées à la situation actuelle, pour parvenir à restaurer la paix.

« L’option la plus envisagée serait la construction d’un mur à béton tout au long de nos frontières avec nos voisins, dont la cohabitation n’a jamais été sincère. Ce mur devra être d’une hauteur de 10 mètres, monté de protection électrique et d’une zone tampon sur laquelle sera creusée des marigots et canaux dans lesquels seront élevé les crocodiles et autres espèces sauvages pour éviter toute traversée hors portails principaux de la frontière. Comme par amour patriotique, ce mur sera construit sur une période de 10 ans au maximum avec la contribution de chaque citoyen pour un montant minimum d’un dollars américain », a proposé le Président de l’organe délibérant du Kongo-Central dans un mémorandum adressé au Chef de l’État dont une copie est parvenue à 24H.CD.

Pour Jean Claude Vuemba, les relations de la RDC durant ces deux décennies avec les pays voisins sont affectées par les circonstances qui ont entouré les évènements récents en territoire congolais de l’est. Il estime que si ces propositions ne sont pas prises en considération, la situation sécuritaire ne pourrait que perdurer.

Reste à savoir si le Président Tshisekedi pourrait prêter une oreille attentive et s’approprier cette proposition qui du reste, n’est pas du tout mauvaise.

Lire aussi

Partager

Articles récents