RDC: Augustin Kabuya s’en prend au M23, qui accuse l’UDPS de comploter contre les Tutsis

Par Fabrice Lukamba

Le secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) contredit les allégations du M23 selon lesquelles le parti au pouvoir aurait donné l’ordre à ses militants de s’en prendre à tout Tutsi se trouvant en RDC. Dans un communiqué parvenu à 24h.cd ce vendredi 17 juin, Augustin Kabuya a qualifié ces affirmations des pures mensonges, d’autant plus que l’UDPS a toujours mené une lutte pacifique et de non-violence.

« En effet, dans ledit communiqué, ce groupe terroriste, fabriqué de toute pièce (…) par le Rwanda pour agresser notre pays, allègue faussement que les responsables de l’UDPS auraient (…) présenté une liste des lieux bien documentés et identifiés où se retrancheraient les membres de la Communauté Tutsi et auraient donné le mot d’ordre à leurs militants de les mettre hors d’état de nuire. L’UDPS est un parti qui a mené une lutte démocratique, 37 ans durant (…) sans jamais recourir aux armes ni à l’incitation de ses membres à la haine tribale », a-t-il exprimé sa colère.

« L’UDPS dénonce les imputations mensongères du M23 et condamne ses actes terroristes ainsi que l’agression de notre pays par le Rwanda », a enchaîné AugustinKabuya, qui a ensuite demandé à la population congolaise d’être vigilante face à des messages de « manipulation ».

Il sied de rappeler que les Tutsis font partie des populations Banyarwandas et Barundi résidant au Rwanda, en Ouganda et au Burundi. Quelques-uns d’entre eux se sont retrouvés à l’Est de la RDC, après avoir fui le génocide rwandais en 1994. Et aujourd’hui, leur pays d’origine, le Rwanda, est accusé par les autorités congolaises d’agresser la République démocratique du Congo via le mouvement du 23 mars (M23).

Lire aussi

Partager

Articles récents