RDC: lancement du Forum sur la prévention des discours de haine en Afrique centrale

Par Fabrice Lukamba

Avec l’appui du gouvernement congolais, le Bureau régional des Nations-Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA), la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) ainsi que d’autres partenaires de l’ONU, organisent un Forum régional pour le développement de stratégie régionale et de plan d’action pour la prévention et la lutte contre les discours de haine en Afrique centrale.

La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce mardi 21 juin à Pullman Hôtel à Kinshasa. Cette activité réunit plusieurs experts de différents domaines. L’enjeu principal est celui de renforcer les efforts déjà fournis pour contrer les discours de haine dans le monde.

Présente lors de la cérémonie d’ouverture, la ministre déléguée près le Président de la République, madame Nana Manuanina, a salué cette initiative, en déclarant que la République démocratique du Congo est aussi confrontée au problème lié aux discours de haine. Elle a promis la forte implication du gouvernement congolais pour l’aboutissement de ce Forum.

« La RD Congo (…) est d’autant plus fière d’être l’hôte du forum régional en ce jour et, responsabilise de mettre tout en œuvre pour exercer son leadership dans l’harmonisation des mécanismes de prévention et de lutte contre les discours de haine dans la région », a-t-elle déclaré.

Et d’ajouter: « le gouvernement congolais (…) est très préoccupé par la question de la lutte contre les discours de haine; la situation que vivent actuellement nos populations de l’Est (…) ».

De son côté, le directeur du Bureau Conjoint des Nations-Unies aux Droits de l’Homme (BCNUDH) qui a représenté lui la représentante spéciale du secrétaire général des Nations-Unies en RDC, a souligné l’impérieuse nécessité d’agir vite pour faire face à cette question qui prend des proportions inquiétantes.

« (…) les discours de haine sont profondément ancrés dans les consciences (…). Ils nécessitent donc une vigilance permanente et une mobilisation de tous pour opposer à ces discours, des discours de tolérance, de vivre-ensemble et de retenue (…) », a indiqué monsieur Abdoul Aziz Thioye.

Il sied de signaler que ce Forum arrive après ceux tenus à Douala du 26 au 29 octobre 2021 et à Bangui du 26 au 29 avril 2022.

Lire aussi

Partager

Articles récents