Atelier de la Commission Interministerielle de Bibwa : Véronique Kilumba rassurée de l’évolution des travaux en sous-commissions

Par Olivier Rolland Tshimanga

La Vice-Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, Mme Véronique Kilumba Nkulu a effectuée la ronde dans toutes les sous-comissions où se déroulent les travaux de la Commission Interministerielle d’harmonisation de l’enveloppe salariale et de l’alignement à la prime de risques des médecins, infirmiers, administratifs et autres professionnels de la Santé œuvrant dans les services publics de l’État, le mardi 21 juin dernier au Village Venus à Bibwa.

Surplace, Véronique Kilumba a fait le constat selon lequel les travaux se poursuivent normalement et devront déboucher sur un résultat satisfaisant pour la bonne marche du secteur de la Santé.

Prenant la parole à cette occasion, la Vice-Ministre de la Santé a commencé par remercier et encourager tous les participants pour leurs sacrifices, en ayant quitté leurs familles pour l’interêt général, cela avant de leur donner des orientations techniques pour un aboutissement heureux desdits travaux, pour lesquels le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi, tient personnellement.

À la fin de cette visite, Mme Véronique Kilumba Nkulu s’est dite confiante de l’aboutissement heureux des travaux, au regard de la qualité du travail abattu par les différentes sous-commissions, malgré la complexité de ce dernier.

« Il est de notre devoir, quelques jours après le lancement officiel des travaux, de passer faire la ronde des sous-commissions pour palper du doigt les réalités et les avancements des travaux et encourager les participants pour le grand travail qu’ils sont en train d’abattre et dont tout le secteur de la santé attend avec impatience les résultats », a-t-elle indiqué.

Cela avant de conclure par une note d’espoir, au regard de la collaboration entre le gouvernement et le banc syndical durant ces travaux, dont les resultats doivent tenir compte de la situation économique, sociale et securitaire du pays.

« C’est un travail difficile, mais avec le dialogue social entre le gouvernement et le banc syndical, j’ai l’espoir que chaque partie tiendra compte des réalités socio-économiques du pays ; surtout avec ce qui se passe dans sa partie Est, pour produire un résultat de qualité qui soit realiste, étant donné que le Président de la République, Chef de l’État tient beaucoup pour le secteur de la Santé », a-t-elle conclu.

Lancés officiellement le samedi 18 juin dernier, les travaux de cet atelier prendront officiellement fin, le jeudi 23 Juin 2022.

Lire aussi

Partager

Articles récents