Instabilité à l’Est : les femmes de CAFCO expriment leur soutien aux FARDC et au Chef de l’État

Par Fabrice Lukamba

Réunies au sein de la plateforme de la société civile Cadre permanent de concertation de la femme congolaise (CAFCO), les femmes ont marché ce vendredi 25 juin à Kinshasa pour soutenir les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) engagées dans les opérations militaires dans l’Est, mais aussi pour accorder leur soutien aux efforts du Chef de l’État visant la paix dans cette partie du pays.

Vêtues en noir et blanc, ces dames sont allées jusqu’au Palais de la nation, où elles ont remis au Chef de l’État, via son Directeur de Cabinet adjoint, une Bible, symbole de la « victoire ».

« Je prends cette Bible avec beaucoup d’humilité. Et dans cette Bible que vous offrez au Chef de l’État, à la nation entière, dedans, il y a des paroles (…) de paix. C’est ainsi que je prends cette Bible, que je remettrais personnellement au Chef de l’État, pour lui montrer qu’il n’est pas seul, il y a des femmes derrière lui », a déclaré Nicole Bwatshia Ntumba, Directeur de Cabinet adjoint du Président de la République, devant 24h.cd.

De leur côté, les femmes de CAFCO se sont montrées optimistes quant au retour de la paix au pays.

« Nous avons marché aujourd’hui pour manifester notre colère, pour exprimer notre soutien aux FARDC et au Chef de l’État. Le Chef de l’État fait tout pour la restauration de la paix dans notre pays », s’est exprimée madame félicité Kanku Bidikebela, qui a représenté cette structure.

Il y a lieu de rappeler que la situation sécuritaire à l’Est de la RDC s’est dégradée à cause de la résurgence du M23. Le gouvernement congolais accuse le Rwanda de soutenir cette force négative. Des accusations rejetées par Paul Kagame et son régime. Pour l’instant, des négociations sont en cours pour tenter de régler la situation.

Lire aussi

Partager

Articles récents