Guerre à l’est : Tshisekedi parle d’une situation succeptible de retarder « le décollage du pays »

Par Olivier Rolland Tshimanga

Le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi a, au cours de la réunion du Conseil des ministres du vendredi 24 juin 2022 présidée par lui, rappellé que la RDC fait face à une agression perpétrée par un groupe terroriste d’inspiration étrangère avec l’appui du Rwanda.

Le Président de la République a souligné
que cette situation menace encore une fois de retarder le décollage tant attendu du pays sur le plan de développement.

Il a également indiqué que cette situation handicape fort malheureusement le principe d’intégration des peuples tant vanté par l’Union Africaine (UA).

Il sied de noter que la tension entre Kinshasa et Kigali monte du jour au lendemain. La situation a pris une nouvelle tournure depuis l’occupation du poste frontalier de Bunagana par le M23, appuyé par le Rwanda, bien que son dernier toujours son implication.

Lire aussi

Partager

Articles récents