Assassinat de Lumumba : la Belgique appelée à dédommager la RDC, en construisant Lumumbaville

Par Fabrice Lukamba

La restitution par la Belgique de la relique de l’ancien premier Premier ministre congolais, Emery Patrice Lumumba, semble pour certains observateurs un geste insuffisant au regard du préjudice causé par ceux qui ont assassiné cet héros de l’indépendance.

Spécialiste en questions internationales et chercheur indépendant, Hugues Bwene estime que des excuses du gouvernement belge devraient être accompagnées de gestes de réparation. Il fait comprendre que la réparation s’impose après un préjudice, comme ce fut le cas pour plusieurs pays à travers le monde. Pour cela, il propose que le Royaume de Belgique se charge par exemple de la construction de Lumumbaville, une ville créée en hommage à Patrice Emery Lumumba dans la province de Sankuru.

« (…) la Belgique peut, dans le cadre de la réparation à l’amiable, financer, construire Lumumbaville au Sankuru. Elle peut mettre des moyens techniques et financiers pour construire cette ville. On peut bâtir symboliquement une ville au Sankuru, dans le sens de la réparation historique, par rapport à tous les dégâts causés », s’est-il confié ce dimanche 26 juin à 24h.cd.

« Ce geste serait symbolique, ce serait un signal fort pour partir sur les nouvelles bases. Que le gouvernement congolais voie comment la Belgique peut aider à construire Lumumbaville, et que cette ville soit dotée des infrastructures de base (…) », a ajouté ce jeune chercheur.

Pour rappel, la Belgique a remis à la RDC la dent de Lumumba le 20 juin dernier. Cette relique va être portée en terre le 30 juin prochain à l’Ehangeur de Limete, où est construit un mémorial de cette grande figure de l’indépendance.

Lire aussi

Partager

Articles récents