Déguerpissement illégal sur l’avenue Kokolo à Pigeon : des victimes pointent le général Kasongo

Par Fabrice Lukamba

Le commissaire divisionnaire adjoint de la Police Nationale Congolaise (PNC) et chef de la Police Ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, est accusé d’avoir ordonné le déguerpissement de six (6) familles, d’une concession située au quartier Binza Pigeon, dans la commune de Ngaliema. Lui et certaines autorités du pays auraient des portions de terre dans cet enclos.

Se confiant ce vendredi 22 juillet à 24h.cd, les victimes déclarent également qu’elles n’ont pas été avisées.

Les propriétaires de cette concession « ont octroyé quelques portions de terre à plusieurs autorités dont le commissaire principal de la PNC, afin qu’elles imposent leurs pensées en violation de la loi (…) », a déclaré l’une des victimes sous couvert d’anonymat.

Par ailleurs, ces familles affirment avoir perdu l’argent et plusieurs biens de grande valeur au moment du déguerpissement.

« Je ne sais pas en ce moment où se trouve ma somme de 12450 dollars, je ne sais pas maintenant où se trouvent mes vestes (…) », a déploré une autre victime.

Les 6 qui dorment à présent à la belle étoile, lancent un cri d’alarme au chef de l’État, afin qu’il voie leur situation.

Ce déguerpissement, rappelons-le, a eu lieu le week-end dernier.

Lire aussi

Partager

Articles récents