Nord-Kivu: « abandonnés », les ex-combattants du Centre Mubambiro menacent de retourner en brousse

Par Fabrice Lukamba

Cantonnés depuis plusieurs mois au Centre de transit de Mubambiro en territoire de Masisi, dans la province du Nord-Kivu, des ex-combattants se disent être abandonnés par l’État congolais. Le mercredi 27 juillet, et même aujourd’hui, ils ont exprimé leur mécontentement et ont menacé de retourner en brousse.

Issus de groupes armés dont Nduma defense of Congo Rénové, (NDC-R) aile Guidon Shimiray, Nyantura et Mai-Mai Mazembe, ces démobilisés attendant toujours du gouvernement leur réinsertion sociale effective.

En juillet 2021, le chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi avait signé une ordonnance portant création et fonctionnement du Programme de Désarmement Démobilisation, Relèvement Communautaire et Stabilisation (P-DDRCS) pour leur prise en charge sociale et économique.

De son côté, la société civile craint l’augmentation de l’insécurité dans la partie Est du pays, au cas où ces ex-combattants parvenaient à rentrer en brousse. C’est dans ce cadre qu’elle demande au gouvernement de tout faire pour mieux s’occuper d’eux.

Lire aussi

Partager

Articles récents