RDC : les communicateurs du FCC exigent la libération de Jimmy Kitenge

Par Fabrice Lukamba

Cela fait déjà quatre (4) jours que le secrétaire national en charge de la communication et médias du parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), Jimmy Kitenge, est arrêté. Dans une déclaration faite ce samedi 30 juillet, les communicateurs du Front commun pour le Congo (FCC) de l’ex – chef de l’État Joseph Kabila demandent sa libération.

Ils évoquent la « dégradation du climat politique » depuis l’avènement du régime du président Tshisekedi.

« En effet, les acteurs politiques de l’opposition et les journalistes sérieux sont, depuis l’avènement du régime Tshisekedi, quotidiennement victimes de menaces (…) d’arrestations arbitraires, à cause de leurs opinions. Le cas le plus récent est celui de l’enlèvement et de l’arrestation arbitraire de notre compagnon de lutte, le camarade Jimmy Kitenge Manganda (…) », a-t-on lu dans leur déclaration.

« Nous condamnons fermement cette arrestation ainsi que toutes les autres pratiques dictatoriales du régime Tshisekedi et exigeons la libération immédiate et sans condition de notre camarade Jimmy Kitenge », poursuit la même déclaration.

Pour rappel, c’est le mardi dernier que Jimmy Kitenge a été arrêté devant le siège de la chaîne de télévision Canal Congo Télévision (CCTV), où il allait prendre part à une émission. Selon les dernières informations, il serait actuellement détenu au niveau de l’Agence nationale des renseignements (ANR).

Lire aussi

Partager

Articles récents