Bavure des soldats onusiens: Mukwege demande justice pour les victimes

Par Fabrice Lukamba

La fusillade des militaires de la Brigade d’intervention de la MONUSCO qui a fait plusieurs blessés et causé des morts le dimanche dernier à la frontière entre la RDC et l’Ouganda, à Kasindi, suscite plusieurs réactions. Le Prix Nobel de la Paix, le docteur Denis Mukwege, a exprimé sa colère et demandé que justice soit faite.

À travers un message posté sur son compte Twitter dans la soirée du jour même de l’incident, le responsable de l’hôpital de Panzi a également présenté ses condoléances aux familles des victimes.

« Consterné par les images d’une violence inouïe et inacceptable par les casques bleus sur la population civile et des policiers congolais à Kasindi. Nous condamnons énergiquement cette barbarie et présentons nos condoléances les plus attristées aux proches des victimes et exigeons justice », a écrit le Prix Nobel de la paix.

Dans une communication faite le même dimanche, la représentante spéciale du secrétaire général des Nations-Unies en RDC, Bintou Keita, a signalé l’arrestation des auteurs de cette bavure et annoncé l’ouverture des enquêtes.

Le bilan de cet incident, d’après la MONUSCO, a fait état de 3 morts et plusieurs blessés.

Il sied de noter que cette fusillade est intervenue quelques jours après des manifestations de la population de l’Est de la RDC contre la présence de la Mission onusienne au pays.

Lire aussi

Partager

Articles récents