Programme 100 jours: après son acquittement, Jamal annonce la poursuite des travaux sur Camp Tshatshi

Par Fabrice Lukamba

Après deux ans de suspension, les travaux de construction des maisons préfabriquées au camp militaire Tshatshi, dans la ville province de Kinshasa, ont repris. C’est toujours la société Samibo de l’homme d’affaires libanais Sammih Jamal, qui les exécute.

À travers une interview accordée ce mardi à nos confrères de la Radio Top Congo, le responsable de la société Samibo a indiqué que ces maisons seront prêtes dans moins de deux (2) mois.

« J’ai choisi les meilleures sociétés pour le montage de ces maisons. Nous allons monter 90 maisons au Camp Tshatshi. Nous ne ferons même pas deux mois pour les terminer. Après cette étape du camp militaire Tshatshi, je veux immédiatement me consacrer aux travaux de Mbuji-Mayi et Kananga », a-t-il affirmé.

Il sied de rappeler que les travaux de construction des maisons sur ce camp avaient été suspendus suite à l’arrestation et la condamnation de Sammih Jamal ainsi que d’autres personnes, dont l’ancien directeur de Cabinet du chef de l’État Vital Kamerhe, pour détournement des fonds destinés au programme dit de « 100 jours ».

Aujourd’hui, Sammih Jamal ainsi que tous ses co-accusés sont sortis de la prison.

Lire aussi

Partager

Articles récents