RDC : le gouvernement prépare l’après-MONUSCO, dit Julien Paluku

Par Fabrice Lukamba

Réagissant au doute sur la capacité de la RDC à gérer elle-même la situation sécuritaire une fois que la force onusienne plie bagage, le ministre de l’Industrie, Julien Paluku, a affirmé que l’État congolais prend déjà toutes les dispositions nécessaires pour qu’il n’y ait péril en la demeure.

C’est dans ce cadre, a-t-il déclaré, que le chef de l’État venait de promulguer la loi sur la programmation militaire, afin de prévoir, dans le prochain budget qui sera voté au Parlement, une part importante qui sera accordée à l’armée nationale.

« Nous à l’interne, on est en train de nous préparer effectivement pour que la sortie de la MONUSCO ne constitue pas un chaos. Au contraire, ça doit nous, en tant que gouvernement, nous amener à définir des stratégies robustes (…) », a-t-il déclaré le mardi 02 août lors d’un échange avec la presse.

« C’est pourquoi le président de la République a sollicité de ne plus attendre la session de septembre pour faire passer la loi sur la programmation militaire. Elle est maintenant publiée sous forme d’ordonnance loi. Ça, c’est déjà une stratégie du gouvernement de dire, en possession de cette loi de programmation militaire, aujourd’hui, ça nous permet déjà de pouvoir affûter les armes pour que le budget 2023 contienne les éléments nécessaires qui nous permettent de nous préparer », a-t-il indiqué.

Il sied de signaler tout de même que l’intervention du ministre de l’Industrie à ce sujet est intervenue après que le gouvernement congolais a, suite aux dernières manifestations contre la présence de la MONUSCO au pays, décidé de réévaluer le plan de retrait progressif de cette mission des Nations Unies.

Lire aussi

Partager

Articles récents