23ème Conférence sur les forêts et la faune sauvage : La RDC choisie pour abriter les travaux

Par Olivier Rolland Tshimanga

La République Démocratique du Congo a été choisie pour abriter les travaux de la 23ème Conférence sur les forêts et la faune sauvage en Afrique, en collaboration avec le FAO, du 22 au 26 août prochain à Kinshasa.

L’annonce du choix de la RDC a été faite par le Représentant Pays Adjoint de l’Organisation des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), Monsieur Nounou Macki Tall. C’était au cours d’une audience lui accordée par la Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Eve Bazaiba Masudi, le jeudi 04 août 2022 dans la soirée.

Aussi important qu’il soit, cet événement continental africain mettra l’accent sur les enjeux liés à la gestion des ressources du Bassin du Congo et à la collaboration de l’Afrique en général pour la gestion globale des enjeux liés à la faune.

Le choix porté sur la RDC repose sur sa riche biodiversité et son importance en matière environnementale. Cette Conférence constitue le plus important Forum au niveau continental sur les questions relatives aux politiques et aux aspects scientifiques et techniques ayant trait aux forêts et à la faune sauvage.

La 23 Conférence sur les forêts et la faune sauvage a pour objectif principal de démontrer l’importance des forêts de la faune sauvage par rapport à la résilience des populations Africaines face aux crises et aux catastrophes que traverse le Monde.

Il convient de noter que ces travaux seront organisés conformément aux engagements pris par la RDC lors de la 22ème session tenue en Afrique du Sud du 09 au 13 mars 2020 à Shukuza Mpumalanga.

Lire aussi

Partager

Articles récents