Beni : La MONUSCO déplore l’attaque de son convoi ce mardi

Par Fabrice Lukamba

Dans un communiqué parvenu à 24H.CD, il y a quelques minutes, la Mission de l’organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) a exprimé un profond regret suite à l’attaque de son convoi par un groupe de jeunes, ce mardi 06 septembre à Beni, dans la province du Nord-Kivu.

D’après la MONUSCO, des attaques contre elle ont des conséquences négatives sur son soutien à l’armée congolaise.

« La MONUSCO déplore l’attaque de son convoi, à Beni, mardi matin. De retour d’une patrouille, les Casques bleus, escortés par les FARDC, ont été assaillis par des manifestants à coup de jets de pierres. Des tirs de sommation ont permis de se frayer un chemin », a-t-on lu dans ce communiqué.

« Les attaques contre les Casques bleus impactent négativement sur les appuis multiformes que ces derniers fournissent aux Forces de défense et de sécurité congolaise. Affaiblir la MONUSCO, c’est renforcer les forces négatives (…) Au quotidien, la Mission est mobilisée aux côtés des populations civiles, victimes des attaques des groupes armés afin d’appuyer l’État congolais pour la stabilisation de l’Est du pays », poursuit la même note.

Signalons qu’une personne a trouvé la mort lors de cette attaque. La MONUSCO annonce une enquête conjointe avec les autorités congolaises pour déterminer les circonstances de ce décès.

Il faut rappeler que les Congolais, particulièrement ceux de l’Est, ne veulent plus de la présence de la MONUSCO au pays.

Lire aussi

Partager

Articles récents