RDC : Budimbu contredit l’analyse de l’OCC déclarant non-conforme le carburant commandé

Par Fabrice Lukamba

Le ministre des Hydrocarbures a donné sa version des faits en ce qui concerne la qualité du carburant commandé récemment par le gouvernement. Selon Didier Budimbu, ce produit n’est pas « malsain », il devrait plutôt être régénéré afin de répondre aux normes fixées par la République démocratique du Congo dans ce domaine.

Après la régénération, a assuré, le ministre, aucun problème ne se poserait par rapport à sa consommation.

« Le carburant qu’on a acheté, déjà avant qu’il n’arrive ici, il a été déchargé à Lomé, pour le Togo, et je pense qu’il n’y a aucun problème au niveau du Togo. Mais ici comme, nous avons nos normes (…), on a l’obligation de régénérer pour que nous puissions répondre à nos normes », a expliqué Didier Budimbu, lors d’un point de presse tenu le mercredi 14 septembre, dans la soirée.

« (…) le produit n’est pas malsain », a-t-il martelé.

Dans une note technique datée du 13 septembre, la Direction provinciale de l’Office congolais de contrôle (OCC) du Kongo-Central a déclaré non-conforme ce carburant. Cette entreprise publique a même alerté sur les conséquences néfastes que ce produit pourrait entraîner sur le fonctionnement des moteurs des engins roulants, notamment.

Il sied de rappeler que ce carburant a été commandé dans un contexte de pénurie.

Lire aussi

Partager

Articles récents