ESU : les professeurs membres du « RAPUCO » décrètent une grève

Par Fabrice Lukamba

A l’issue d’une Assemblée générale tenue le jeudi dernier à Kinshasa, le Réseau des associations des professeurs des universités et instituts supérieurs du Congo (RAPUCO) a décrété l’arrêt des activités scientifiques et académiques sur toute l’étendue du pays.

Le RAPUCO déplore le non respect par le gouvernement de l’accord de Bibwa.

« Le Réseau des associations des professeurs des universités et instituts supérieurs du Congo, RAPUCO en sigle, décide, dès ce jour, après avoir épuisé toutes les voies légales de recours, d’entrer en grève. Par conséquent, il décrète l’arrêt de toutes les activités scientifiques et académiques dans tous les établissements publics de l’enseignement supérieur et universitaire sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo », a déclaré devant la presse, le président du RAPUCO, le professeur Rodolphe Iyolo Pongo.

Par la même occasion, le RAPUCO invite les professeurs à respecter ce mot d’ordre lancé.

« À cet effet, le RAPUCO demande à tous les professeurs de la République démocratique du Congo qui ont épuisé leur dose de patience, en dépit de tout le ridicule que leur ont fait subir certains acteurs clés du gouvernement de la République (…), le respect strict de ce mot d’ordre », a enchaîné le professeur Rodolphe Iyolo Pongo.

Pour rappel, conclu entre le gouvernement et le banc syndical des enseignants en avril 2022, l’accord de Bibwa prévoyait notamment l’amélioration des conditions sociales des professeurs d’universités.

Lire aussi

Partager

Articles récents