mercredi, mars 3, 2021

RDC: Voici la politique de « bouc émissaire » de l’assanisat de l’ambassadeur Italien

Par Gilbert Ngonga

Qui est réellement le responsable de l’attaque du convoi du programme alimentaire mondial (PAM)?, Et qui en sont les irresponsables ? Ce sont les questions qui taraudent les esprits des politiciens, et la communauté internationale.

Personne ne veut assumer sa responsabilité ou accepter la faute de l’attaque du convoi du programme alimentaire mondial qui a coûté la vie à l’ambassadeur italien, Luca Attanasio, son chauffeur et son garde du corps le lundi 22 février au Nord-Kivu.

Le programme alimentaire mondial (PAM) révèle que les autorités compétentes de la RDC avaient estimé que leur convoi ne nécessitait pas une escorte particulière pour le Nord-Kivu.

En retour, selon des sources bien introduites au gouvernement congolais, les autorités disent qu’elles n’étaient pas au courant de la présence de l’ambassadeur italien dans la partie Est de la République Démocratique du Congo, mais attribuent quand même l’attaque aux rebelles des forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR), et ces rebelles à leur tour ont dans un communiqué publié ce mardi dans la matinée décliné toute responsabilité.

Les FDLR déclarent qu’elles ne sont en rien impliquées dans l’attaque qui a résulté en la mort de l’ambassadeur italien et demandent aux autorités congolaises et à la MONUSCO de faire toute la
lumière sur les responsabilités de cet ignoble assassinat.

Selon ce groupe armé Rwandais, les responsabilités de cet ignoble assassinat est à rechercher dans les rangs de ces deux armées et leurs sponsors qui ont noué une alliance contre-nature pour pérenniser le pillage de l’Est de la RDC.

Pour faire la lumière de cette attaque meurtrière, le Chef de l’État, Félix Tshisekedi, a instruit les services compétents de dillegenter une enquête sérieuse, afin que leurs auteurs soient identifiés et traduits en Justice.

Latest news

Related news

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici